Abus : Code de conduite pour les bénévoles dans l’Église

Les évêques belges et les supérieurs des communautés religieuses en Belgique ont publié le Code de conduite pour les collaborateurs dans l’Église catholique en Belgique. Ils demandent que « tous ceux qui travaillent – par leur fonction ou en tant que bénévole – avec les enfants et les jeunes dans l’Église en aient connaissance et le respectent ». Ce code de conduite est une mesure qui vise à prévenir les abus dans le cadre d’une relation pastorale. Il s’inscrit dans le suite du document Du tabou à la prévention de 2014 qui lui-même donnait suite au document Une souffrance cachée. Pour une approche globale des abus sexuels dans l’Église (2012).

Ce bref document s’adresse donc en particulier aux catéchistes et animateurs de jeunes. Il cite abondamment les paroles du pape François prononcées lors de la Rencontre des évêques sur la protection des mineurs dans l’Église de février 2019. Suite à cette rencontre, le Pape avait publié un document (motu proprio) Vous êtes la lumière du monde qui « établit de nouvelles normes procédurales pour combattre les abus sexuels et assurer que les évêques et supérieurs religieux rendent compte de leur travail. C’est une réglementation universelle, qui s’applique à l’ensemble de l’Église catholique »[1].

Le Code belge porte ces règles universelles à la connaissance de tous les collaborateurs ecclésiaux en Belgique. Il insiste sur l’obligation de signaler un abus ou un comportement transgressif, établit les règles de vie et de travail, donne des pistes concrètes pour être vigilant, affirme le besoin de formation et appelle à se dépasser et à placer la barre haut en ce qui concerne la qualité du travail pastoral. Il s’agit des règles pour signaler des dysfonctionnements et en même temps des normes de vigilance.

Nous devons suivre les règles suivantes dans les relations avec les enfants et les jeunes :

  • traiter les enfants et les jeunes avec respect, les écouter, les associer activement aux décisions qui les concernent ;
  • leur donner un exemple et leur offrir un appui qui ne soit ni possessif, ni pontifiant ;
  • promouvoir des manières transparentes et correctes ;
  • favoriser une culture d’ouverture, leur permettant d’exprimer leurs questionnements et leurs problèmes ;
  • leur faire prendre conscience de ce qui est acceptable et ne l’est pas ;
  • veiller à éviter les situations délicates qui pourraient donner lieu à des soupçons ou à des accusations ;
  • savoir que les comportements innocents (comme le fait d’embrasser un enfant ou un jeune) peuvent être interprétés différemment par l’individu ou par des tiers ;
  • éviter les situations où une personne avec des enfants ou des jeunes s’isole ou met sur pied des activités que des tiers ne peuvent regarder ;
  • organiser des activités pastorales avec les enfants et les jeunes dans un environnement et à des moments appropriés ;
  • éviter tout recours à la violence, à des allusions sexuelles, à des gestes provocateurs ou à la vision d’images susceptibles de porter atteinte à la dignité humaine des enfants ou des jeunes ;
  • ne pas favoriser certains enfants ou jeunes avec des cadeaux, de l’argent, de l’attention ou de l’affection.[2]

Lire le Code de conduite.
Lire également l’article L’Église catholique et les abus sexuels sur les mineurs publié sur ce site en mars 2019.
Lire l’article de Cathobel Code de conduite pour les collaborateurs dans l’Église catholique en Belgique.

[1] Abus : de nouvelles normes pour toute l’Église, article sur le site Vatican News.
[2] Code de conduite pour les collaborateurs dans l’Église catholique en Belgique, p. 13-14.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :