Entre l’Ascension et Pentecôte

Dans les Actes des Apôtres, Luc nous raconte que Jésus est apparu à ses disciples pendant quarante jours depuis le matin de sa Résurrection (Ac 1,3). Ensuite, avant de quitter les apôtres, il leur a recommandé de rester à Jérusalem et d’attendre l’Esprit Saint (Ac 1,4-8). Après son Ascension, les apôtres sont revenus au cénacle où il ont persévéré dans la prière jusqu’au matin de la Pentecôte qui advenait 50 jours après la fête de Pâque juive. C’est à cet intervalle de 9 jours entre l’Ascension et la Pentecôte que l’on attribue traditionnellement la naissance des neuvaines de prière: un temps où l’on prie fidèlement à une intention en attendant de recevoir la grâce demandée. La neuvaine de Pentecôte est ainsi un modèle des autres démarches de prière prolongée dont le fruit principal est de nous rapprocher avec confiance de Dieu.
Depuis quelques années, une neuvaine de prière est proposée à Namur, à partir de l’Ascension, pour se préparer à la Pentecôte. L’enjeu est de se préparer à accueillir de manière renouvelée le don par excellence, la personne de l’Esprit Saint dans nos vies. La neuvaine est célébrée à la cathédrale de Namur et diffusée en direct par RCF Sud Belgique. Rendez-vous du 31 mai au 8 juin de 20h00 à 21h00 précises. Chaque jour, une communauté différente anime la prière (voir le programme). Vous pouvez aussi télécharger le livret avec les méditations pour chaque jour. Vous pourrez suivre la neuvaine aussi chaque jour sur notre site.
Voici l’invitation de Mgr Vancottem :
Chers frères et sœurs,
Nous sommes en plein temps pascal qui va culminer lors de la fête de Pentecôte par le don renouvelé de l’Esprit Saint.
Il est juste et bon de nous préparer tous à cette solennité.
Le thème choisi pour cette année 2019 est : « À chacun son don dans le même Esprit ! »
« En effet, comme nous avons plusieurs membres en un seul corps et que ces membres n’ont pas tous la même fonction, ainsi, à plusieurs, nous sommes un seul corps en Christ, étant tous membres les uns des autres, chacun pour sa part. Et nous avons des dons qui diffèrent selon la grâce qui nous a été accordée. Est-ce le don de prophétie ? Qu’on l’exerce en accord avec la foi. L’un a-t-il le don du service ? Qu’il serve. L’autre celui d’enseigner ? Qu’il enseigne. Tel autre celui d’exhorter ? Qu’il exhorte. Que celui qui donne le fasse sans calcul, celui qui préside, avec zèle, celui qui exerce la miséricorde, avec joie. Que l’amour soit sincère. Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien. Que l’amour fraternel vous lie d’une mutuelle affection ; rivalisez d’estime réciproque. D’un zèle sans nonchalance, d’un esprit fervent, servez le Seigneur. Soyez joyeux dans l’espérance, patients dans la détresse, persévérants dans la prière. » Romains 12, 4-12.
Sept dons y sont pointés par saint Paul, ceux de : Prophétiser, servir, enseigner, exhorter, donner, présider, exercer la miséricorde.
La première soirée sera centrée sur les charismes en général : Qu’est-ce qu’un charisme ?
Chaque soir, avec l’aide de l’Esprit, on va demander un charisme, à la cathédrale mais aussi dans chacune des paroisses, des communautés, des maisons de repos, etc.
Soyez bénis par le Seigneur et déjà visités par l’Esprit.

+ Rémy VANCOTTEM,
évêque de Namur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :