Jérusalem, ville de paix

Nous venons de passer le cap de la mi-carême. Nous continuons la montée vers Pâques en suivant Jésus qui monte à Jérusalem où il sera livré (Mt 20,17). Jérusalem est la ville sainte, demeure choisie par Dieu, établie sur le mont Moria où Abraham aurait préparé le sacrifice d’Isaac. Le Fils de Dieu accomplit sa dernière montée vers le Temple, chemin qu’il a parcouru plusieurs fois depuis ses de 12 ans. Son sacrifice sera l’acte de réconciliation définitive de l’homme avec Dieu. Il est né, il a vécu pour cela. Il va donner sa vie, il va nous donner la vie de Dieu. Désormais nous sommes réconciliés, en paix avec Dieu. En effet, le nom de la ville signifie « fondement de paix ».

Cet enjeu de paix est toujours actuel, maintenant que la ville est le lieu saint pour les juifs, les chrétiens et les musulmans. Lors de son voyage au Maroc, le weekend dernier, le pape François a co-signé avec le roi Mohammed VI un appel au sujet de la ville de Jérusalem demandant la liberté et le respect des trois religions en ce lieu particulier :

« Nous pensons important de préserver la Ville sainte de Jérusalem / Al Qods Acharif comme patrimoine commun de l’humanité et, par-dessus tout pour les fidèles des trois religions monothéistes, comme lieu de rencontre et symbole de coexistence pacifique, où se cultivent le respect réciproque et le dialogue.
Dans ce but, doivent être conservés et promus le caractère spécifique multi-religieux, la dimension spirituelle et l’identité culturelle particulière de Jérusalem / Al Qods Acharif.
Nous souhaitons, par conséquent, que dans la Ville sainte soient pleinement garantis la pleine liberté d’accès aux fidèles des trois religions monothéistes et le droit de chacune d’y exercer son propre culte, de sorte qu’à Jérusalem / Al Qods Acharif s’élève, de la part de leurs fidèles, la prière à Dieu, Créateur de tous, pour un avenir de paix et de fraternité sur la terre ».

Rabat, le 30 mars 2019

S.S. le Pape François
S.M. le Roi Mohammed VI
Amir Al Mouminine

Nous vous proposons de vous joindre spirituellement à cet appel avec le beau psaume 121 (traduction AELF) :

Quelle joie quand on m’a dit : « Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem !
Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait qu’un!
C’est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur, * là qu’Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur.
C’est là le siège du droit, * le siège de la maison de David.
Appelez le bonheur sur Jérusalem : « Paix à ceux qui t’aiment !
Que la paix règne dans tes murs, le bonheur dans tes palais ! »
A cause de mes frères et de mes proches, je dirai : « Paix sur toi ! »
A cause de la maison du Seigneur notre Dieu, je désire ton bien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :