Echos sur notre activité Mystère du Pardon-Nov.2022

Ce samedi 19 novembre, 110 enfants accompagnés de leurs catéchistes ont bravé la météo pour rejoindre l’école St-Joseph d’Orp-le-Grand.

Au travers d’activités très concrètes, une dizaine d’animateurs ont parlé aux enfants de l’immensité de l’amour de Dieu, qui désire tisser avec chacun de nous un lien particulier.

Mais il arrive que nous brisions ce lien d’amour. Les enfants ont cherché ce qui pouvait amener à cette rupture et ont découvert combien le pardon de Dieu est infini et inconditionnel.

En fin d’après-midi, une démarche de réconciliation était proposée dans la belle église romane où une quinzaine de prêtres de notre diocèse se tenaient prêts à les accueillir. Les enfants ont vécu ce moment dans le calme et avec un sérieux impressionnant, pendant que Caroline et Luc assuraient un fond musical propice à l’intériorité.

C’est le cœur joyeux que les enfants sont repartis. Ils ont emmené leur bougie, symbole de ce lien restauré.

En somme, une après-midi très riche qui pourrait bien se transformer en une journée, tant il y a de choses à dire et à vivre au sujet du pardon de Dieu et de son amour inconditionnel pour nous.

Merci à la précieuse équipe qui a contribué à faire de ce moment une belle rencontre.

Thérèse

A la découverte du sacrement de la réconciliation et du mystère du pardon :« La plus belle après-midi de ma vie ! »

Et si nous redécouvrions la beauté du sacrement de réconciliation, de ce lien renoué librement avec Dieu, de ce total abandon confiant dans son amour inconditionnel pour nous ? Comme le père dans la parabole du fils prodigue, Dieu nous attend sur notre route parsemée de fautes ; il nous ouvre grand les bras : c’est la fête quand « le fils qui était perdu » revient implorer son pardon.  Voilà précisément ce qu’une centaine d’enfants du Brabant wallon, en cheminement vers le sacrement de la Confirmation, ont vécu intensément le samedi 19 novembre dans notre Unité Pastorale.

Accueillis dans les locaux de l’école St Joseph (Orp-le-Grand), une dizaine d’animateurs ont proposé des activités très concrètes, permettant aux enfants de découvrir la beauté de l’immense amour de Dieu, de ce lien si particulier tissé avec chacun de nous. Comme il nous arrive de briser ce lien d’amour, les enfants ont cherché ce qui pouvait provoquer cette rupture, puis ils ont découvert combien le pardon de Dieu est infini et sans condition.

En fin d’après-midi, une quinzaine de prêtres de notre diocèse attendaient les enfants dans l’église Sts Martin et Adèle d’Orp-le-Grand, pour une démarche de réconciliation, libre et volontaire. Tous ont vécu ce moment dans le calme, avec un sérieux impressionnant, aidés et soutenus par un fond musical propice à l’intériorité. Joyeux et enthousiastes, le cœur brûlant malgré une météo plutôt froide, les enfants sont ensuite repartis chez eux, emportant une bougie, symbole de ce lien restauré. « C’est la plus belle après-midi de ma vie » s’est exclamée une jeune.

Cette riche expérience pourrait nous inciter, nous les adultes, à faire la démarche qui nous conduit à la source de la joie.

Nadine de R. et François L.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :