Défi n°1 – L’évangile de ce dimanche

Et c’est parti pour nos défis quotidiens !

Aujourd’hui, nous te proposons de nous arrêter sur l’évangile que tu aurais dû entendre à la messe d’aujourd’hui.

Voici le texte. Pour te rappeler que c’est la Parole de Dieu, nous t’invitons à dire « Bonne nouvelle de Jésus-Christ selon saint Jean » en traçant une petite croix sur ton front (pour que Dieu t’aide à comprendre la Parole), sur ta bouche (pour que Dieu t’aide à dire les merveilles de sa Parole) et sur ton cœur (pour que Dieu t’aide à aimer encore plus).


En ce temps-là, en sortant du Temple, Jésus vit sur son passage un homme aveugle de naissance. Il cracha à terre et, avec la salive, il fit de la boue ; puis il appliqua la boue sur les yeux de l’aveugle, et lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » – ce nom se traduit : Envoyé. L’aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.

Ses voisins, et ceux qui l’avaient observé auparavant – car il était mendiant – dirent alors : « N’est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ? » Les uns disaient : « C’est lui. » Les autres disaient : « Pas du tout, c’est quelqu’un qui lui ressemble. » Mais lui disait : « C’est bien moi. »

On l’amène aux pharisiens, lui, l’ancien aveugle. Or, c’était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. À leur tour, les pharisiens lui demandaient comment il pouvait voir. Il leur aveugle nérépondit : « Il m’a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et je vois. »

Parmi les pharisiens, certains disaient : « Cet homme-là n’est pas de Dieu, puisqu’il n’observe pas le repos du sabbat. » D’autres disaient : « Comment un homme pécheur peut-il accomplir des signes pareils ? » Ainsi donc ils étaient divisés. Alors ils s’adressent de nouveau à l’aveugle : « Et toi, que dis-tu de lui, puisqu’il t’a ouvert les yeux ? » Il dit : « C’est un prophète. » Ils répliquèrent : « Tu es tout entier dans le péché depuis ta naissance, et tu nous fais la leçon ? » Et ils le jetèrent dehors.

Jésus apprit qu’ils l’avaient jeté dehors. Il le retrouva et lui dit : « Crois-tu au Fils de l’homme ? »     Il répondit : « Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ? » Jésus lui dit : « Tu le vois, et c’est lui qui te parle. » Il dit : « Je crois, Seigneur ! » Et il se prosterna devant lui.


Les mots compliqués de l’évangile

Piscine de Siloé : c’était un très grand réservoir d’eau pour les habitants de Jérusalem. De nombreux pèlerins venaient se purifier dans cette piscine pendant les grandes fêtes et des prêtres emportaient de l’eau en procession jusqu’au Temple de Jérusalem pour nettoyer l’autel où on faisait de nombreux sacrifices.

Pharisiens : Membres d’un parti religieux du judaïsme, ils pratiquaient une obéissance stricte à la Loi de Moïse et aux règles reçues de la tradition. Ici, ils ne sont pas d’accord que Jésus guérisse quelqu’un, car c’est le jour du Sabbat.

Sabbat : Les Juifs appellent « sabbat » ou « shabbat » le temps qui s’étend du vendredi soir au samedi soir. Il correspond au repos de Dieu le 7e jour de la Création. Il est donc interdit à tous les Juifs de travailler ou de faire des efforts ce jour-là.


Ce que la Parole nous dit de Dieu

En Palestine, du temps de Jésus, être aveugle est considéré comme une punition de Dieu pour les fautes des aveugles ou celles de leurs parents. Rejetés, ils doivent souvent mendier pour vivre. Mais Dieu n’est pas responsable des maladies ou des handicaps. Au contraire, Dieu veut le bonheur pour tous ses enfants. En allant à la rencontre de l’aveugle, Jésus montre donc que Dieu voit les aveugles. Il leur apporte la lumière ! Avec eux, Jésus dépasse la maladie pour une nouvelle création réalisée en dehors de tous les préjugés. Jésus se tourne vers l’avenir, il ne cherche pas la cause du mal mais une réponse à donner. Jésus, en guérissant l’aveugle-né, lui permet d’être dans la lumière et il lui rend une vie nouvelle et possible parmi ses semblables.

Jésus prend la décision de transgresser la Loi pour guérir quelqu’un, il sent que ce qu’il fait est juste.

De son côté, l’aveugle prend le temps de comprendre qui est venu à sa rencontre. D’abord, il ne sait pas qui l’a guéri, puis il ose dire que c’est un prophète et enfin, quand Jésus lui demande s’il croit au Fils de l’homme, l’aveugle se prosterne en disant « Je crois, Seigneur ! ».


Et toi dans ta vie ?

  • Qu’est-ce qui te frappe dans cet évangile ?
  • Est-ce que parfois, tu es aveugle, tu ne vois pas certaines choses ? A quel moment ?
  • Est-ce que parfois, tu es comme les pharisiens, tu veux qu’on respecte les règles sans te poser de questions ? quand est-ce que tu te sens « comme les pharisiens » ?
  • Qu’est-ce que le Seigneur t’a montré que tu ne voyais pas avant ?

Si tu le veux, tu peux prendre une feuille et dessiner une paire de lunettes. Indique sur les branches, les verres ou le contour des verres les réponses à tes questions.


Place au défi !

Pour gagner des points (tu peux gagner de 1 à 4 points aujourd’hui, en réalisant 1 à 4 défis), tu peux :

  • Nous envoyer (une partie de) tes réponses aux questions ci-dessus (ou carrément une photo de ton dessin !)
  • Nous raconter avec tes mots ce que tu retiens de l’évangile.
  • Nous envoyer un dessin (en photo) de l’évangile
  • Faire le mot-croisé disponible ici. (Across = horizontal – Down = vertical. Tous les mots ont un rapport avec l’évangile.). Nous dire quel mot a été le plus facile à trouver et quel mot a été le plus difficile.

Pour partager, tu peux :

Peu importe la méthode que tu utilises, n’oublie pas de marquer ton prénom, ton nom (ou la première lettre de ton nom) et la paroisse/l’Unité pastorale où tu as l’habitude de te rendre.


Terminons par une prière

Tu peux choisir entre les deux prières suivantes.

Avant de commencer la prière, prends le temps de faire silence et fais un beau signe de croix.

Jésus,
Jésus, tu as guéri un aveugle.
Tu l’as sorti de la nuit de la mort.
Tu l’as rendu à la lumière de la Vie !

Quelquefois, il m’arrive aussi d’être dans la nuit,
Je ne sais plus ce que je dois faire…
Je suis très triste, j’ai le cafard,
Je me sens seul, abandonné…
Aide-moi alors à te dire cette prière :
« Jésus, si tu me donnais ta lumière,
je pourrais voir toutes les choses à ta manière,
même dans le noir.
OUI, Jésus, je veux voir comme toi !
Donne-moi ta lumière… »

 

OU BIEN en mode gestué :

prière gestuée

11 commentaires sur “Défi n°1 – L’évangile de ce dimanche

  1. Annaëlle B. Paroisse de Jauche
    1 le fait que de la boue soigne un aveugle
    2 des fois je fais du mal à des gens sans le voir
    3 je n’ai jamais été comme ça
    4 le fait que l’on passe devant des mendiants sans rien faire;

    J'aime

  2. Ping : Des défis KT pour les enfants !

  3. 1 il guerit les malades
    2 je ne voie pas toujours se qu’il faut faire pour aider les autres.
    3 non
    4 que j’ai de la chance d’avoir des parents qui m’aiment beaucoup

    thierry D , d’orp-jauche

    J'aime

  4. 1. Le fait que Jésus guérisse un aveugle
    2. Oui, à l’école parfois
    3. Oui mais je ne sais pas vraiment quand
    4. Que l’amour est plus important que la vue

    Dans le mot croisé, je n’ai pas trouvé la solution de ce qu’on fait avec les yeux, mais surtout avec le coeur : VOIR ? mais alors Qui a parlé à Moïse et de qui vient Jésus (si ce n’est pas DIEU) ? Le mot le plus facile était BOUE.

    Aimé par 1 personne

  5. 1. Jésus rend la vue à un aveugle avec de la boue
    2. Je n’obéis pas toujours directement
    3. Non
    4. Je ne peux pas aider tout le monde

    Wilson T., Paroisse St Pie X, Ottignies

    J'aime

  6. 1. jésus guérit un aveugle avec de la boue
    2. je ne fais pas toujours ce qu’ on me demande
    3. pas du tout
    4. qu’ il faut pardonner tout le monde

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :