Première semaine de Carême avec le pape François

Ce dimanche 10 mars, lors de la prière de l’Angelus, le pape François nous a exhorté à ne pas dialoguer avec le Diable, à répondre seulement par la Parole de Dieu.

« Les trois tentations montrent trois routes que le monde propose toujours en promettant de grands succès, trois chemins pour nous piéger : l’avidité de posséder – avoir, avoir, avoir -, la gloire humaine, l’instrumentalisation de Dieu. Ce sont trois chemins qui nous perdront.

La première, le chemin de l’avidité de possession. […] En rappelant le long chemin du peuple élu à travers le désert, Jésus affirme vouloir s’abandonner avec une pleine confiance à la providence du Père, qui prend toujours soin de ses enfants.

Deuxième tentation : le chemin de la gloire humaine. […] Frères et sœurs, l’on peut perdre toute dignité personnelle, si l’on se laisse corrompre par les idoles de l’argent, du succès et du pouvoir, afin de s’auto-affirmer. Et l’on goûte l’ivresse d’une joie vide qui s’évanouit bien vite. Et cela nous conduit à faire “les paons”, la vanité, mais cela s’évanouit.  […]

Et puis la troisième tentation : instrumentaliser Dieu à son avantage. Il [Jésus] repousse ainsi la tentation peut-être plus subtile : celle de vouloir “mettre Dieu de notre côté”, en lui demandant des grâces qui en réalité servent et serviront à satisfaire notre orgueil.

Ce sont les chemins qui sont mis devant nous, avec l’illusion de pouvoir ainsi obtenir le succès et le bonheur. Mais, en réalité, ils sont totalement étrangers à la façon d’agir de Dieu ; et même, ils nous séparent de fait de Lui, parce qu’ils sont l’oeuvre de Satan. Jésus, en affrontant ces épreuves à la première personne, vainc par trois fois la tentation pour adhérer pleinement au projet du Père. Et il nous indique les remèdes : la vie intérieure, la foi en Dieu, la certitude de son amour, la certitude que Dieu nous aime, qu’il est Père, et avec cette certitude nous vaincrons toute tentation.

Mais je voudrais attirer votre attention sur quelque chose d’intéressant. Jésus, en répondant au Tentateur, n’entre pas en dialogue, il répond aux trois défis seulement par la Parole de Dieu. Cela nous enseigne qu’avec le diable on ne dialogue pas, on ne doit pas dialoguer, on répond seulement par la Parole de Dieu.

Profitons donc du Carême, comme d’un temps privilégié pour nous purifier, pour expérimenter la présence consolante de Dieu dans notre vie.

Que l’intercession maternelle de la Vierge Marie, icône de fidélité à Dieu, nous soutienne dans notre chemin, en nous aidant à toujours rejeter le mal et à accueillir le bien.»

Le texte ci-dessus est issu du site www.zenit.org. Vous pouvez trouver la traduction intégrale de la prière de l’Angelus ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :